Accueil > 05. ACTUALITÉS PYRÉNÉENNES & AGENDA > La nature & nous > RESTAURATION DE CABANES EN ARIÈGE

RESTAURATION DE CABANES EN ARIÈGE

800 éleveurs transhument chaque année, soit 55.000 ovins, 15.000 bovins et près de 2.000 équins, qui sillonnent sur les quelques 130.000 ha d’estives collectives d’altitude dont 90.000 ha gérés par des Groupements pastoraux et des Associations foncières pastorales.
Un poids économique significatif auquel il faut rajouter les 80 postes de gardiennage permanent (bergers/vachers) dont 61 salariés et 19 prestataires de services.
Avec comme corollaire, l’aménagement ou la création d’équipements nécessaires pour assurer des conditions de travail et de vie correctes.

Les cabanes et abris, éléments déterminants du bon fonctionnement d’une estive dont la durée est généralement de 4 à 5 mois, sont l’un des fondements du pastoralisme ariégeois qu’il faut faciliter et favoriser, en offrant les conditions d’une transhumance de qualité.
Potentiellement, ce sont près de 800 cabanes et abris répertoriés sur l’Ariège, dont 250 en particulier qui sont concernés.

À l’échelle de l’Ariège , une trentaine de projets sont prêts à démarrer, 15 projets de cabanes et 10 projets d’abris pastoraux.

Un programme de restauration qui s’inscrit dans le cadre du Plan de soutien à l’économie montagnarde, financé par l’État et l’Europe, largement soutenu par le Conseil général de l’Ariège : débuté en 2007, celui-ci prendra fin en 2013.

JPEG - 146.6 ko
Photo ariegenews.com.

Source ariegenews.com du 17/01/2012.

Mis en ligne le samedi 28 janvier 2012.






Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »

Espace abonnés

Pour accéder à l'espace abonnés,