Accueil > ACCUEIL, QUI SOMMES NOUS ? > LA VIE DE LA REVUE ET DE L’ASSOCIATION

LA VIE DE LA REVUE ET DE L’ASSOCIATION

NOTRE ASSEMBLEE GENERALE


LOURDES ACTU fait le compte rendu de notre dernière assemblée générale :

LIRE


A LIRE DANS LE NUMERO 297

Le numéro 297 (janvier-mars 2024) est sous presse.



LE NUMÉRO 296 ARRIVE


Avec beaucoup de retard, le dernier numéro de l’année 2023 est en cours de distribution chez nos abonnés.
Il contient le bulletin d’abonnement pour 2024.

Nous faisons le maximum possible pour rattraper le retard pris depuis le numéro exceptionnel consacré au musée pyrénéen, et nous espérons nous mettre à jour progressivement. Nous demandons à nos fidèles lecteurs patience et indulgence.


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2024



L’assemblée générale annuelle de l’association des Amis du musée pyrénéen, éditrice de la revue Pyrénées, aura lieu le samedi 23 mars à 15h00 :

ESPACE MENGELATTE (ancien presbytère)
Salle du deuxième étage
16 avenue Maransin 65100 LOURDES

ORDRE DU JOUR :

Bilan moral et d’activité, projets 2024
Bilan financier
Revue Pyrénées :
— bilan administratif
— bilan rédactionnel et perspectives éditoriales
Vie du musée pyrénéen
Questions diverses
Élection du Conseil d’administration

Tous les membres de l’association sont cordialement invités à y assister.


LE NUMERO 295 EST EN COURS DE DISTRIBUTION



ÉDITORIAL DU REDACTEUR EN CHEF

Traversées

Lumineuse synthèse, celle de Jean-Pierre Forgerit, qui nous expose l’aventure technologique, politique et diplomatique de la traversée ferroviaire des Pyrénées. Un siècle et demi de projets, chacun axé autour de son tunnel. Si la traversée des Pyrénées centrales ne fut jamais réalisée, en revanche les liaisons occidentales et orientales furent respectivement achevées en 1928 et 1929. Le chapitre est-il clos ? Sûrement pas, malgré les divergences d’objectifs des États et des Régions sous-pyrénéennes.

Nous traversons ensuite avec Renaud Cantegrel le massif des Arbailles, entre Soule et Pays de Cize, au Pays basque. Ce n’est pas la découverte géologique de ce karst si singulier, au cœur de la moyenne montagne pyrénéenne, tel que décrit dans notre revue en 2003 par Nathalie Vanara. Renaud Cantegrel chemine avec nous de cayolar en cayolar, de berger en berger, captant l’ambiance unique de ces estives basques. L’âme des Arbailles.

De l’Ouest atlantique, traversons vers l’Est, jusqu’au cœur de l’Ariège. A. Neto, pour qui le sommet des Pyrénées n’est pas qu’une notion d’altitude barométrique, nous invite en Couserans, dans la sauvage haute vallée d’Ustou, près du Pic de Certescans (2 840 mètres). Le pyrénéiste y découvre une montagne enchantée, au prix il est vrai de dénivelés conséquents sur des pentes (très) raides semées de chausse-trappes. De précieuses cabanes assurent le réconfort sur ce terrain exigeant.

Enfin, Pierre Sarthoulet nous offre une nouvelle livraison de son Trésor des cartes postales pyrénéennes. Les cartes-photos sont à coup sûr les cartes postales les plus créatives et spirituelles. Adoptées par les publics les plus populaires, les amateurs les plus exigeants, et les artistes de l’avant-garde. Paul Éluard, fidèle collectionneur et artisan de la carte-photo, la dénommait « la petite monnaie de l’art »…

Jean-François Labourie.


AU SOMMAIRE DU PROCHAIN NUMERO (295)


Le numéro 295 est sous presse et devrait parvenir à nos abonnés vers le 25 décembre.


Traversées

Lumineuse synthèse, celle de Jean-Pierre Forgerit, qui nous expose l’aventure technologique, politique et diplomatique de la traversée ferroviaire des Pyrénées. Un siècle et demi de projets, chacun axé autour de son tunnel. Si la traversée des Pyrénées centrales ne fut jamais réalisée, en revanche les liaisons occidentales et orientales furent respectivement achevées en 1928 et 1929. Le chapitre est-il clos ? Sûrement pas, malgré les divergences d’objectifs des États et des Régions sous-pyrénéennes.
Nous traversons ensuite avec Renaud Cantegrel le massif des Arbailles, entre Soule et Pays de Cize, au Pays basque. Ce n’est pas la découverte géologique de ce karst si singulier, au cœur de la moyenne montagne pyrénéenne, tel que décrit dans notre revue en 2003 par Nathalie Vanara. Renaud Cantegrel chemine avec nous de cayolar en cayolar, de berger en berger, captant l’ambiance unique de ces estives basques. L’âme des Arbailles.
De l’Ouest atlantique, traversons vers l’Est, jusqu’au cœur de l’Ariège. A. Neto, pour qui le sommet des Pyrénées n’est pas qu’une notion d’altitude barométrique, nous invite en Couserans, dans la sauvage haute vallée d’Ustou, près du Pic de Certescans (2 840 mètres). Le pyrénéiste y découvre une montagne enchantée, au prix il est vrai de dénivelés conséquents sur des pentes (très) raides semées de chausse-trappes. De précieuses cabanes assurent le réconfort sur ce terrain exigeant.
Enfin, Pierre Sarthoulet nous offre une nouvelle livraison de son Trésor des cartes postales pyrénéennes. Les cartes-photos sont à coup sûr les cartes postales les plus créatives et spirituelles. Adoptées par les publics les plus populaires, les amateurs les plus exigeants, et les artistes de l’avant-garde. Paul Éluard, fidèle collectionneur et artisan de la carte-photo, la dénommait « la petite monnaie de l’art »…

Jean-François Labourie.


PYRENEES SUR LES SALONS DU LIVRE


Nous serons à Pau les 1, 2, 3 décembre 2023 ; à Argelès-Gazost le 9 décembre 2023.

Venez nous rencontrer


LA PRESSE PARLE DE NOTRE ASSEMBLEE GENERALE


info portfolio


AU SOMMAIRE DU PROCHAIN NUMÉRO


Le numéro 293 (janvier - mars 2023) de Pyrénées est à l’impression et il devrait être livré à nos abonnés vers la fin de ce mois d’avril.

- Jacques Le Gall, à partir d’une nouvelle qui raconte le destin de Piguet, le chien d’un chevrier azunois, nous livre sa vision de Miquèu Camelat, l’épicier-poète d’Arrens, cofondateur en 1896 de l’Escole Gastou Febus et de la revue Reclams. L’auteur de Vita Vitanta est en effet rapproché de Giono, l’auteur de Solitude de la pitié et, plus discrètement, d’autres écrivains qui ont fait d’un chien un porte-voix.

- Daniel Rees nous présente un haut lieu de la géographie orientale des Pyrénées : le Pla Guillem, sur le chaînon qui relie la Cerdagne au pic du Canigou, séparant Vallespir et Conflent.

- Dominique Dupont poursuit et conclut sur la destinée du village d’Otin et son abandon à partir des années 1960.

- Florian Jacqueminet continue la présentation de la passionnante correspondance entre Henri Beraldi et Henri Brulle, au moment où Beraldi entame la publication des cinq tomes du Passé du pyrénéisme (1911-1920), après Cent ans aux Pyrénées (1898-1904) et avant Le Sommet des Pyrénées (1923-1925).

- Enfin, Bertrand Girard expose l’œuvre du naturaliste méconnu de Luchon, Charles Fourcade qui réalisait notamment de magnifiques herbiers qu’il vendait dans sa librairie de Luchon à la fin du XIXe siècle.

Mis en ligne le 5 avril 2023


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2023


L’assemblée générale annuelle de l’association des Amis du musée pyrénéen, éditrice de la revue Pyrénées, aura lieu le samedi 25 mars à 14h30,

ESPACE MENGELATTE (ancien presbytère)
Salle du deuxième étage
16 avenue Maransin 65100 LOURDES


ORDRE DU JOUR :

  • Bilan moral et d’activité
  • Bilan financier
  • Revue Pyrénées :
    — bilan administratif
    — bilan rédactionnel et perspectives éditoriales
  • Vie du musée pyrénéen
  • Questions diverses

Tous les membres de l’association sont cordialement invités à y assister.


|






Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »