Accueil > EN FEUILLETANT LE DERNIER NUMÉRO

EN FEUILLETANT LE DERNIER NUMÉRO

N° 288. Octobre - décembre 2021


JPEG - 75.6 ko
Séance de pose à Pédestarrès,
Louvie-Juzon (64), © Pierre Puiseux

 Sommaire

2 Éditorial par Jean-François Labourie
4 La race bovine Béarnaise par Marc Aubadie-Ladrix
23 ¿ Question d’image ?
24 Pyrénéisme à l’accent hispanique par Alberto Martínez Embid
36 Du Rocher du Coucher à l’abri Michaud au Balaïtous par Gérard Raynaud
48 Sur les pas de Ramond au vallon d’Aspé par Renaud Cantegrel
60 Ici commence le chemin des montagnes, deux visions par Rachel Suteau et Renaud de Bellefon
70 Espace et territoires, panorama et cartographie, deux publications nouvelles sur les Pyrénées par Jean-François Le Nail
80 Un dictionnaire gascon de référence par Martin Glessgen
84 Lectures par Nanou Saint-Lèbe
90 Chroniques par Gérard Raynaud
108 Le château fort et son Musée Pyrénéen
110 La vie de la revue et de l’association
112 Trait d’Union

 Éditorial

ALBERTO

Un triste événement a frappé pour la première fois la rédaction : le décès d’un auteur alors que son article était en cours de préparation en vue de sa publication. Nous avons en effet appris le décès subit, le 9 novembre à son domicile, d’Alberto Martínez Embid alors que nous mettions en page son article sur le pyrénéisme espagnol. Alberto, membre dirigeant des Montañeros de Aragón, était un passionné de l’histoire des Pyrénées, auteur de vingt-sept ouvrages et de nombreux articles, dont cinq pour Pyrénées. Il était l’un de nos (rares) auteurs d’outre-Pyrénées auquel nous tenons à donner la parole. Alberto était un passeur de frontière.

JPEG - 33.2 ko
Huile sur panneau par Jean-Jacques Cazaurang

Marc Aubadie-Ladrix avait publié, entre 1982 et 1985 dans notre revue, sa thèse de doctorat vétérinaire : « Étude historique de la transhumance dans les Pyrénées françaises et espagnoles ». Il revient vers nous sa carrière achevée, fort de son expérience, et nous présente l’emblématique race bovine béarnaise, son histoire mouvementée, vouée à la disparition, sauvée in extremis. Pourtant, la vache béarnaise symbolise non seulement la vocation pastorale du Béarn mais aussi une part de son identité.
Gérard Raynaud nous expose l’histoire de l’abri André Michaud, perché sur le flanc ouest du Balaïtous. Situé sur la marge espagnole de la frontière, cet abri a été aménagé et entretenu dans une parfaite entente entre les montagnards espagnols et français. Sa conformité aux normes administratives des refuges de montagne n’est sans doute pas optimale, mais il incarne la grande spécificité des cuevas et toues du massif du Balaïtous, ces abris sous roche primitifs.

JPEG - 51.6 ko
De la porte de l’abri, vue vers l’ouest, © A. Martínez Embid

Nous suivons ensuite Renaud Cantegrel qui chemine sur le plateau de Saugué, belvédère inouï sur le Cirque de Gavarnie, sur les pas de Ramond en 1792. C’est un voyage rétrospectif que nous accom­plissons avec l’auteur, qui nous dresse le contexte dans lequel Ramond observe notamment la technique d’éclairage des bergers et découvre un arbre emblématique, le pin à crochets.

JPEG - 39.1 ko
C’est dans la borde Gradet que Ramond « mourant de sommeil » passe en août 1792 « une nuit courte mais délicieuse » enroulé de son manteau dans le grenier à foin. Dessin de l’auteur.
JPEG - 57.1 ko
Exposition Ici commence le chemin des montagnes #Campements, albums photographiques Louis Le Bondidier, © Musée Pyrénéen

Rachel Suteau et Renaud de Bellefon focalisent ensuite leur plume pour revenir sur l’ouvrage de Marie Bruneau et Bertrand Genier Ici commence le chemin des montagnes, ainsi que des expositions issues de l’ouvrage, notamment au Musée Pyrénéen.
Ce numéro s’achève sur l’évocation de trois livres importants qui viennent d’être publiés. Jean-François Le Nail nous présente deux livres, celui d’Alain Cazenave-Piarrot et Gilbert Peyrot sur Le Montaigu, montagne pastorale de Bigorre, et celui de Bertrand Gibert et Philippe Fermigier Relever la montagne, panoramas et cartes des Pyrénées (1850-1930) ; quant à l’éminent linguiste Martin Glessgen, il nous présente le Dictionnaire gascon de la Haute-Bigorre publié par notre collaborateur Jean-Louis Massourre.

Jean-François Labourie







Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »