Accueil > 02. EN FEUILLETANT LE DERNIER NUMÉRO > N° 273 – Janvier 2018 – Bulletin pyrénéen n° 515

N° 273 – Janvier 2018 – Bulletin pyrénéen n° 515

JPEG - 39.8 ko
La face sud-est du Vignemale (3 298 mètres) vue depuis la faja Escuzana, photographie Didier Sorbé

 Sommaire

2 Éditorial par Jean-François Labourie
4 Au Vignemale par les chemins de la géopoétique par Joseph Ribas
18 Peña Santa, montagne sacrée des Picos de Europa par Luis Aurelio González Prieto
36 Carnets de montagne par Norbert Casteret
56 Félix Regnault par Pierre Sarthoulet
68 Tout savoir sur le lac de Lourdes par Louis Laborde-Balen (†)
81 ¿ Question d’image ?
82 Lectures par Gérard Raynaud
89 Chroniques par Jean-Paul Chaintrier
109 Musée pyrénéen
110 La vie de la revue
112 Trait d’Union

JPEG - 60.9 ko
Lac de Gaube, lithographie colorée de William Oliver, album Scenery of the Pyrenees, Londres, 1843, collection Musée pyrénéen

 Éditorial

Lumière rase d’hiver

L’ensemble de la rédaction de Pyrénées présente à ses lecteurs ses meilleurs vœux de santé et de prospérité pour 2018.

Ces festivités de fin d’année sont cependant teintées de tristesse, je le concède, suite au décès brutal, le 26 septembre dernier, de mon ami Didier Sorbé, photographe pyrénéiste. Alors qu’il préparait une ­exposition pour le musée national du château de Pau sur le pic ­d’Ossau, en collaboration avec son complice aragonais Enrique Carbó, la vie de Didier s’est achevée au moment où il déclenchait son ultime cliché, au pied de la face nord de l’Ossau. Les brumes qui rentraient dans son cadre furent son linceul.

La couverture du présent numéro est une photographie de Didier Sorbé, une vue du versant méridional du Vignemale, en écho aux « chemins géopoétiques » évoqués par Joseph Ribas. Poursuivant son introspection, l’auteur catalan aborde la question du paysage au sujet duquel, plaide-t-il, les pyrénéistes, riches de leurs expériences et de leur mémoire, ont leurs mots à dire face aux administrateurs, aux ­philosophes et aux écologistes.

Nous retrouvons ensuite Luis Aurelio González Prieto à l’extrême occident de la péninsule ibérique. Après la saga du « Najanjo, ­montagne mythique des Picos » (Pyrénées, n° 256 à 259), Luis Aurelio nous présente à présent une autre montagne exceptionnelle des Picos : la Peña Santa. Première ascension par un certain François Bernat-Salles, grand guide de Gavarnie.

JPEG - 21.3 ko
Massif de Peña Santa, © Régine Therry
JPEG - 26.3 ko
13 juillet 1928. Au sommet des Crabioules (cime ouest), Élisabeth Casteret et Édouard de Crozefon, ami et voisin des époux Casteret avec lesquels il sortait parfois en montagne, ©Norbert Casteret

Nous retrouvons ensuite le troisième épisode des Carnets de montagne de Norbert Casteret, du Néthou au pic du Midi-de-Bigorre. ­Impressionnant récit d’une activité soi-disant secondaire du grand ­vulgarisateur de la spéléologie française.

Pierre Sarthoulet poursuit ensuite la présentation du Trésor de la carte postale pyrénéenne, avec l’œuvre du Toulousain Félix Regnault.

JPEG - 35.7 ko
Hautes-Pyrénées
5 - Port de Barroude
JPEG - 15.4 ko
Le lac et la ville de Lourdes, © Florian Armengaud

Enfin, Louis Laborde-Balen nous présente le Mémoire du Pays de Lourdes, consacré au lac de Lourdes. Émouvant article du doyen de notre rédaction, transmis plein d’enthousiasme quelques jours à peine avant son décès, le 24 août dernier.

 

Jean-François Labourie

 

Au moment d’imprimer ce numéro, nous apprenons le décès de Pierre Minvielle, à l’âge de 83 ans. Nous reviendrons sur le parcours de ce grand pyrénéiste, spéléologue, pionnier du canyonisme en sierra de Guara, érudit, auteur d’une centaine d’ouvrages, membre de l’académie de Béarn et contributeur de notre revue.





Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »