Accueil > 03. LIRE "PYRÉNÉES" > LES N° SPÉCIAUX > N° 196 > N° 196

N° 196

Numéro 196 - 1998
JPEG - 117.6 ko
Le nouveau visage du Pic. Février 1998

On sait les menaces qui ont pesé dans les années récentes sur l’observatoire du pic du Midi de Bigorre, et la réunion de volontés et de compétences qui ont permis de le sauver en l’ouvrant au tourisme.
Pour célébrer ce sauvetage « Pyrénées » a publié en 1998 un numéro spécial « pic du Midi de Bigorre, résurrection pour l’an 2000 » dans lequel les acteurs mêmes de cette résurrection – politiques et scientifiques – ont pu s’exprimer. Leurs contributions, jointes à quelques articles naturalistes et historiques, font de ce numéro une véritable encyclopédie de 160 pages d’un très grand intérêt et d’une qualité documentaire de « première main ».

On pourra s’en convaincre en lisant ci-dessous l’éditorial de Louis Lanne , rédacteur en chef de « Pyrénées », et le sommaire de ce numéro exceptionnel.

Remerciements

Il fallait sauver le Pic, c’est-à-dire l’observatoire, et, au-delà, l’une des plus fortes images emblématiques des Pyrénées. Ils l’ont fait. Tous les Hauts-Pyrénéens, d’un seul élan, se sont mobilisés. La région Midi-Pyrénées toute entière a suivi le mouvement. Ensemble, ils ont refusé de se résigner et ils ont relevé le défi, l’inadmissible fermeture. Voilà longtemps qu’on attendait une telle réaction de fierté et d’indépendance. La démarche aujourd’hui aboutit : au terme d’une concession passée avec l’état, l’avenir de l’observatoire du pic du Midi de Bigorre doit être assuré pour trente ans. Le temps pour une génération d’astronomes, d’astronomes amateurs et d’universitaires, pour plusieurs strates d’élus, désormais responsables de la pérennité du site, d’écrire un nouveau chapitre prometteur de cette extraordinaire épopée qui n’en finit pas depuis deux siècles.

A ce rendez-vous avec l’histoire du pic, « Pyrénées » a tenu à être présente en demandant à tous ceux qui, ces dernières années ont participé au sauvetage, de témoigner.

Auteurs des articles – acteurs de leurs sujets – ils nous livrent un message : l’irrémédiable surmonté, la confiance et l’espérance s’instaurent.

Pour ce bonheur, que tous les auteurs-acteurs de ce numéro spécial et inédit soient chaleureusement remerciés. Leur engagement parfois critique, toujours lucide et plein d’espoir, honore notre revue. Nous les assurons de toute notre gratitude d’avoir écrit les premières pages de l’histoire du pic du Midi de Bigorre de demain. Des pages de référence…
Enfin, que le conseil régional de Midi-Pyrénées, le conseil général des Hautes-Pyrénées, le syndicat mixte d’aménagement et de valorisation du pic du Midi trouvent ici l’expression de notre reconnaissance pour l’aide qu’ils nous ont apportée et sans laquelle ce numéro spécial n’aurait pas pu paraître.

L.L.

SOMMAIRE :

- Ce pic en avant-scène… - Michel Clin
- Les voies du pyrénéiste, le versant nord - Raymond Despiau
- Au pic avant l’observatoire - Jean Pierre Thomas
- Un siècle de science à l’observatoire du pic du Midi - Emmanuel Davoust
- Les botanistes au pic du Midi de Bigorre - Paul Rey
- 1995 : an I de la résurrection du pic - José Marthe
- Pic du Midi, vers un nouvel avenir - Michel Blanc
- La plate forme scientifique du pic du Midi - Gérard Coupinot
- Le pic du Midi restera-t-il un grand observatoire pour l’étude du soleil ? - Jean-Clair Noens
- La station de planétologie des Pyrénées - François Colas, Jean Lecacheux
- Le télescope Bernard Lyot et les galaxies - Michel Aurière
- Astronomie amateur au pic du Midi, un nouveau départ - Christian Buil
- Les clientèles touristiques du pic - Patrick Desforges
- Le pic prend de la voix - TDF
- Attachement au pic du Midi de Bigorre - Martin Malvy
- Le pic symbole réunificateur - François Fortassin
- Orientation bibliographique sur le pic du Midi

Dans le même ordre d’idée, il convient de signaler le bulletin de l’année 1999 de la société Ramond.
Intitulé « la société Ramond raconte le Pic », il contient, entre autres, deux importants articles :
- Le pic du Midi avant l’observatoire par Philippe Mayoux,
- La création de l’observatoire par Jacques Bataillé, à partir des archives de la société Ramond.
On trouve également dans ce numéro de nombreux documents iconographiques, ainsi qu’un texte rarissime de Ramond sur ses 35 ascensions au Pic.

Société Ramond - 11 bis, rue des Thermes - 65200 Bagnères de Bigorre

Retour haut de page






Moteur de recherche d'articles »

S'abonner!

Pour en savoir plus, cliquez ici »

Espace abonnés


Pour accéder à l'espace abonnés,